J'aurais préféré vivre
de Thierry Cohen

14 mai 2011

 

Poche : 224 pages
Éditeur : Pocket 
Sortie le : 6 mars 2008
Ou trouver l'auteur : Site - Facebook


Le 8 mai 2001, jour de ses vingt ans, Jeremy se suicide. Victoria, la femme qu’il aime, l’a rejeté.
Le 8 mai 2002, il se réveille près de Victoria, folle d’amour pour lui.
Est-il vraiment mort ?
Jeremy devient alors le spectateur d’une vie qui lui échappe. Une vie étrange, dans laquelle sa personnalité est différente, change, évolue, l’inquiète.
Au fil des jours et des réveils, Jeremy va dérouler le fil d’un destin qu’il n’a pas choisi… le sien.




Première expérience avec Thierry Cohen est très certainement pas la dernière tellement celle-ci ...

J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur, il joue avec les mots, la langue française, avec une telle dextérité qu’il est quasiment impossible de ne pas accrocher à son style. Le premier chapitre nous plonge directement dans l’histoire et dès la première ligne vous savez qu’il sera pratiquement impossible de reposer ce roman. Je l’ai dévoré en 3 jours, en plein rush au travail. Par deux fois, je me suis laissé surprendre en ne remarquant pas les heures passées, et j’avoue par deux fois avoir dû me faire pénitence pour lâcher ce livre et enfin allé me coucher (à plus de 2h00 du matin alors que mon réveil sonné à 6h00)

Concernant l’histoire, je ne sais quoi vous dire justement par peur de vous spoiler. Ce qui est bien avec ce roman, c’est justement quand on le découvre par soit même, trop vous en révéler pourrait vous gâcher la surprise. Malgré tout, sachez que celle-ci vacille entre une magnifique histoire d’amour, et un soupçon de science-fiction...Je dois dire qu’un passage de cette histoire aura eu le mérite de m’émouvoir quasiment aux larmes, la situation et la façon dont l'auteur le raconte est absolument magnifique.

Malgré tout, je dois vous avouer que je suis légèrement déçu par la fin qui se résume en une phrase. Bon, il est clair qu’il n’en fallait peut-être pas plus, mais j’ai eu la sensation que le livre ce terminé d’une façon brutale et cela m'a un peu perturbé. De plus, comme je n’avais absolument pas l’envie de le voir déjà se terminer, j’avoue avoir eu un sevrage un peu trop brutal. Ceci explique peut-être cela...

Magnifique, touchant, émouvant, un véritable coup de cœur pour ce roman qui restera pour moi une découverte, une révélation. Une chose est certaine, je me jetterais sur les romans de Thierry Cohen les yeux fermés..

Note du 9 avril 2018 :

7 ans après, je suis bien obligé de vous avouer que je n'ai plus AUCUN souvenirs de cette lecture. Je me suis souvenu très vaguement que j'avais adoré ce titre, mais en ce qui concerne le reste... Je me souviens qu'à l'époque, j'avais eu envie de poursuivre ma découverte de cet auteur, chose que je n'ai pas fait. Il n'est jamais trop tard pour bien faire donc, je vais essayer de remédier à cela. Si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneur...

5 commentaires

  1. Whaouu j'avoue que la quatrième de couverture m'intrigue un peu j'aime beaucoup je pense me le commander dès demain :DD

    RépondreSupprimer
  2. Excellente initiative, hâte que tu le lises et surtout hâte de lire ta critique.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce livre. Dans sa simplicité il nous fait beaucoup réfléchir ! C'est terrible ce qui arrive à cet homme, bien que le texte reste assez détaché, je dois dire que j'ai été totalement envoutée par cette histoire... On espère, mais finalement quasiment rien ne change, c'est triste.

    RépondreSupprimer
  4. La quatrième de couverture m'attire beaucoup...

    Je pense que je vais l'ajouter à ma Wish-List ;-)

    A bientôt,

    Amicalement,

    Aurélie

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré ! C'est un des premiers livres d'occasions que j'ai acheté. Je l'avais pris car j'avais aimé la couverture (je n'avais même pas lu la quatrième de couverture), et là : coup de coeur ! J'espère pouvoir bientôt découvrir d'autres livres de Thierry Cohen ;)

    RépondreSupprimer