Le coeur d'une autre
de Tatiana de Rosnay

8 janvier 2012


Poche : 280 pages
Éditeur : Le Livre de Poche 
Sortie : 1 mai 2009
Ou trouver l'autrice : Site - Facebook -Twitter


Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l’opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante. Il ignore encore que son nouveau coeur est celui d’une femme. Mais quand ce coeur s’emballe avec frénésie devant les tableaux d’un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre. Qui était son donneur ? Quelle avait été sa vie ? Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l’enquête. Lorsqu’il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même…

J’entends souvent parler de Tatiana de Rosnay sur les blogs littéraire, sur certains forums. Mais j’avoue que je n’avais jamais donné sa chance à cette autrice. Puis, un jour, un peu par hasard,  je suis tombé sur l’un de ses romans dans une grande surface et j’ai de suite été attiré par la couverture. Et pour terminer, le résumé a fini par me convaincre…

Je n’avais pas trop envie de le laisser traîner dans ma PAL trop longtemps, je savais que si je venais à ranger ce livre, il ne ressortirait pas avant un long moment (n’étant pas mon style littéraire de prédilection). J’ai donc décidé de le laisser sur ma table de chevet. Une fois mon dernier roman terminé, je me suis lancé.

J’avoue que la préface m’a un peu déstabilisé. L’auteure en dit malheureusement un peu trop. Elle révèle des moments clé du roman. Si vous n’aviez pas encore eu l’occasion de lire ce livre, mais que vous avez l’intention de le faire, un conseil : gardez cette fameuse préface pour la fin.

Que dire au sujet de ce roman ?

Il s’agit avant tout d’une très belle leçon de vie, de courage. On fait la connaissance d’un homme guère attachant, Bruce, et on le voit évoluer, devenir quelqu’un de bien. Quand il apprend qu’il est malade, son univers s’écroule, on ressent ce qu’il éprouve, puis vient la fameuse transplantation.

La première partie du roman s’avère terne, noire, mélancolique. Bruce est un être avec ses habitudes, mais qui se laisse malheureusement aller, qui n’éprouve aucun goût de vivre. Quand il apprend qu’il est malade, tout change. Pourtant, il fait le choix de se laisser aller jusqu’à la fameuse implantation.

Puis après cette fameuse transplantation, son comportement change. Il décide de reprendre sa vie en main. Seulement, il se rend très vite compte que cela ne vient pas réellement de lui, qu’il subit ce changement depuis qu’il a ce nouveau cœur.

Il va essayer de découvrir à qui appartenait ce cœur, il va partir dans une incroyable aventure qui le changera à jamais. Le livre prend une allure d’enquête policière quand il recherche l’identité de son donneur.

Ce qui fait la force de ce roman, c’est également une panoplie de personnages auxquels on s’attache très facilement. Que ce soit Matthieu, son fils, qui n’hésite pas à emménager chez son père pour l’aider (alors qu’il n’a jamais été un bon père), mais également Joséphine, une femme dont il fera la rencontre grâce, en quelque sorte, à sa maladie.
Mais il n’y a pas qu’eux, mais je préfère vous laisser découvrir par vous-même.

Ce roman est un petit bijou qui vous fera réfléchir, qui vous touchera. Même si ce n’est pas votre genre littéraire de prédilection, je ne peux que vous encourager à lui donner sa chance…

Le site du don d'organe: www.france-adot.org

3 commentaires

  1. J'aime beaucoup cette auteure...Je VEUX lire ce livre :) et ta chronique m'encourage encore un peu plus. Et merci de l'avertissement pour la préface, j'y ferai attention !

    RépondreSupprimer
  2. Tatiana de Rosnay est l'un de mes auteurs favoris, et j'ai adoré ce titre ! Ce n'est pas celui que je préfère, mais j'ai été vraiment emportée dans son univers ;)

    RépondreSupprimer