Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

4 juin 2012

Chronique de film...
La délicatesse
de David Foenkinos & Stéphane Foenkinos

Aujourd'hui, c'est un article un peu particulier puisqu’il s'agit non pas d'une chronique d'un roman, mais d'un film adapté d'un roman. Enjoy...

La Délicatesse : affiche

Date de sortie: 21 décembre 2011
Durée: 1h 48min
Réalisé par: David Foenkinos, Stéphane Foenkinos
Avec: Audrey Tautou, François Damiens, Bruno Todeschini
Genre: Romance, Comédie
Nationalité: Français
Distributeur: StudioCanal


J’avoue que parfois, je suis septique quand à la transposition d’une œuvre littéraire sur grand-écran. Surtout quand j’ai grandement aimé le roman. 
Parfois, cela peut-être un plus comme « Oscar et la dame rose », « La ligne verte »… 
Mais parfois, il arrive que malheureusement le film se révèle une catastrophe ambulante, ne respectant absolument rien de l’œuvre littéraire comme « Eragon », « L’accro du shoping » et j’en passe…

En commençant à lire « La délicatesse » de David Foenkinos il y a quelques mois, je savais qu’il avait été adapté au cinéma. Je m’étais promis d’y jeter un œil une fois le film disponible en DVD. Entretemps, j’ai reçu un très gentil mail de StudioCanal, me proposant de le visionner grâce à leur aide, puis d’en parler sur mon blog. J’avoue avoir été très surpris de recevoir ce mail. 
Je tenais donc à dire un immense merci à Nadège et Maxime sans qui, je n’aurais pu découvrir aussi rapidement ce film.

Comme vous le savez, j’ai eu un immense coup de cœur pour ce roman (ma chronique est toujours disponible ici) et j’avais un bon présage pour le film après avoir vu la bande-annonce qui m’avais parut fidèle à l’œuvre littéraire. 
De plus, le fait d’apprendre que les frères Foenkinos étaient  derrière la caméra était une très bonne nouvelle.

L’autre très bonne surprise, et sans nul doute la présence d’Audrey Tautou dans le rôle de Nathalie. Une actrice que j’aime et que j’admire depuis quelques années, elle m’a toujours bluffé par son interprétation, son jeu d’actrice… 

Alors finalement… j’ai aimé ou pas cette adaptation ?

Dès les premières minutes, j’ai retrouvé la magie du roman. L’impression de voir, de revoir certains passages. Il y a une espèce de magie qui se dégage de cette adaptation, tout comme dans le livre. Quel plaisir de voir ce que je m’étais imaginé en image. 

Il faut savoir que j’ai regardé ce film un dimanche soir avec ma mère. Ce n’ai pas trop son genre de film à la base, et pourtant… une fois celui-ci terminé, la magie estompée, elle n’a eu qu’une envie : celle de lire le roman (alors qu’elle n’ai vraiment pas une lectrice assidue).

Même si je suis globalement satisfait de l’adaptation, je regrette que les réalisateurs n’aient pas décidés d’intégrer plus la partie « voix off » au film. C’est en effet, ce qui fait l’atout du livre, c’est la manière de penser des personnages. Ici, on ne le retrouve malheureusement pas. 

Une chose me chiffonne, Sophie, la meilleure-amie de Nathalie n’existe pas dans le roman il me semble, je me trompe ?
Pourquoi avoir créé un personnage aussi antipathique, aussi chiant et bourré de préjugé ?
C’est typiquement ce genre de personnage que je ne supporte pas, dommage…

Je regrette également l’absence de la scène avec Charlotte Barron, celle qui a malencontreusement tuée François. C’est peut-être l’un des passages que j’attendais le plus…

L’un des autres points forts du film : sa bande originale:

Mon dieu ! Quel bonheur cette fameuse musique d’ambiance. Je suis tombé sous le charme d’Emilie Simon. Je trouve que son univers musical colle parfaitement à l’atmosphère, la magie du film. Il ne fait nul doute que c’est un plus pour cette adaptation. Si un jour, j’ai le temps de relire « La délicatesse » ce sera en écoutant ses chansons. 
Maintenant, j’avoue qu’il va très vite falloir que je me procure son album (s'il y a), ainsi que la BO du film.

Au niveau du casting…

J’avoue avoir pris un immense plaisir à retrouver Audrey Tautou. Bizarre, je ne m’étais pas vraiment imaginé Nathalie de cette manière mais cela ne m’a guère dérangé. Je l’ai beaucoup apprécié, aimer. C’est un personnage auquel il est difficile de ne pas parvenir à s’y attacher.

Je ne connaissais pas François Damiens avant ce film. Bizarre comme il m’est apparu de la manière ou je me l’étais imaginé en lisant le roman. Lui aussi, s’avère être un personnage attachant. Nul doute que j’essayerai d’en apprendre un peu plus sur cet acteur à l’avenir.

Je pense avoir fait le tour de ce que j’avais à vous dire...
Si vous avez vraiment aimé « La délicatesse » roman de David Foenkinos, je ne peux que vous pousser à vous jeter sur le film. Je peux vraiment certifier qu’ils se complètent. 
Maintenant, il me sera très difficile de les dissocier, l’un n’allant plus sans l’autre…

Envie de clôturer cette petite chronique avec une réplique de Markus :
« J’adore vos cheveux… Je pourrais partir en vacance dans vos cheveux. »

2 commentaires:

  1. Ce film est une petite merveille, tout autant que le livre. J'ai adoré. Et Audrey Tautou est, encore une fois, époustouflante !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai appris que tout récemment qu'une adaptation avait été faite. J'ai apprécié le roman, du coup, même si j'ai souvent du mal avec les adaptations, mais que je suis malgré tout curieuse de les découvrir, j'ai regardé la bande-annonce. Le problème c'est que les personnages ne collent pas du tout avec l'image que je me suis faite d'eux. A la limite Audrey Tautou pourrait passer, mais François Damiens! C'est probablement parce que tu ne le connaissais pas avant d'avoir vu le film que ça ne t'a pas choqué lol. Peut-être l'as-tu découvert depuis... Non, décidément, pour moi, François l'embrouille ne peut pas tenir ce rôle. Du coup j'ai décidé de ne pas voir le film, pour ne pas me gâcher les impressions du livres... :/

    RépondreSupprimer