Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

10 décembre 2012

Le temps des héros, tome 1 : Le feu bleu
de Michelle Paver


Broché : 360 pages
Éditeur : Hachette 
Sortie : 29 août 2012


Hylas a grandi dans les Montagnes de Grèce, sur une terre sauvage, baignée de soleil.
Pirra est la fille de la Grande Prêtresse. Elle a toujours vécu à l'écart du monde.
Ils ne devaient jamais se rencontrer. Mais un point commun les réunit : tous deux sont en fuite. Elle, pour éviter un mariage qu'elle n'a pas désiré. Lui, pour échapper à des guerriers sanguinaires.
Leur survie, ils la devront l'un à l'autre. Ainsi qu'à la Mer et ses créatures, parmi lesquelles un dauphin, un frère.




J’ai commencé ce roman un peu sur un coup de tête, avec ma PAL à plus de 250 livres, je ne savais que choisir et j’avoue que c’est la beauté de la tranche qui m’a donné envie. Il est clair que l’objet livre en question est juste magnifique.

J’étais un peu réticent pourtant, vous savez que j’ai énormément de mal avec la fantasy (même si j’ai découvert vers la fin que ça n’en n’était finalement pas vraiment). Dès les premières lignes, nous sommes plongés dans un univers qu’on ne connait pas, lancé dans une traque dont nous ne comprenons pas forcément l’enjeu. J’avoue m’être dit pendant un moment que ce livre n’était finalement pas pour moi, et pourtant…

Même si le rythme s’avère lent, même si les enjeux primaires ont tendance à passer au dernier plan, j’ai tout de même fini par trouver beaucoup de plaisir dans cette lecture. Je me suis vraiment attaché à Hylas, même si je n’étais pas vraiment d’accord avec sa manière de traiter Pirra au départ. Quant à Pirra justement, malgré son sale caractère et son air hautain, on ne peut que s’attacher à ce personnage qui refuse d’obéir aux règles fixés par sa mère.

Ces deux personnages vont se retrouver dans une incroyable aventure, le tout enrobé dans des croyances remontant à la nuit des temps. Ce que je croyais être de la magie pure est en fait une « espèce » de religion qui semble dicter la conduite à nos deux héros. 

Ce qui fait le charme de cette histoire, c’est la manière dont Michelle Paver a réussi à décrire ses deux personnages. On ne peut que s’y attacher, s’inquiéter de leur sort, de leur avenir. Même si parfois Hylas et Pirra m’ont énervés dans leur manière d’agir, de voir les choses, cela ne m’a pas empêché de m’y attachés. L’impression qu’ils étaient réels, comme tout humain, ils font des erreurs et doivent malheureusement en subir les conséquences. 

La dernière partie du récit se révèle être assez intense. On se demande vraiment de quelle manière cela va se terminer. Même si j’ai parfois eu la désagréable sensation que l’auteure usée de raccourcis, cela ne m’a pas réellement dérangé. 

Au niveau du style d’écriture, je n’ai rien de bien particulier à relever. Ça a le bonheur de glisser tout seul, malgré tout de même quelque longueurs. Je trouve quand même que par l’aspect jeunesse l’écriture se révèle parfois beaucoup trop simple (surtout au début). J’aurais aimé ressentir un peu plus d’action au niveau de la fin, un peu l’impression que le tout sonné parfois trop plat malgré ce que les mots voulaient me raconter (pas certains de me faire bien comprendre…).

Au final : je ressors de cette lecture plutôt avec un avis positif. Je n’aurais pas été contre un peu plus d’action dans la première partie du récit mais l’auteure arrive à nous garder réveillé en titillant notre curiosité. Cette lecture s’est faite en douceur, c’était un univers vraiment agréable. Il me tarde de découvrir la suite pour voir comment les choses vont évoluer…


Ma note : 15/20

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Je ne sais pas trop où poser ma question, alors je le fais ici...
    J'ai remarqué votre bannière Livraddict en bas de votre blog. J'aimerais savoir si elle est de votre création, ou s'il y a un moyen quelconque de la récupérer sur le site, où je suis également membre.

    Merci d'avance !

    RépondreSupprimer