L’île des derniers secrets
de Emma Piazza

3 mars 2019

Éditeur : Mazarine
Broché : 320 pages
Sortie : 6 mars 2019
Prix : 20€90 


Depuis que l’homme qu’elle aimait est parti, Teresa ne parvient plus à peindre. Peut-être est-ce la solitude, ou cet enfant qui grandit dans son ventre malgré elle… Aussi, quand sa grand-mère lui lègue une villa familiale en Corse, elle hésite  : elle s’était juré de ne jamais retourner sur la terre natale de son père, avec qui elle a rompu les liens. Mais n’est-ce pas une chance de mener une vie plus stable ? De retour au cap Corse, la beauté sauvage de l’île l’envoûte à nouveau. Teresa se heurte cependant à l’accueil hostile de sa famille, auquel vient bientôt s’ajouter le sentiment d’être épiée…



Avant de l’apercevoir sur NetGalley (que je remercie beaucoup pour l'envoi, ainsi que Mazarine), je n’avais jamais entendu parler de ce roman. Pourtant, dès que je l’ai aperçu, je peux vous dire qu’il m’a interpellé. Déjà pour la magnifique couverture, mais également pour son résumé qui promettait d’aborder une thématique que j'apprécie tout particulièrement, celle des secrets de famille.

En commençant ma lecture, j’étais loin de m’imaginer que celle-ci arriverait à ce point à me surprendre aussi agréablement. Je m’attendais certes à y trouver la trame des secrets de famille, mais je ne m’attendais absolument pas que le tout soit agrémenter d’une partie policière, limite même thriller.

Quand le roman commence, nous rencontrons Teresa qui vient de vivre une rupture amoureuse. Pour essayer de panser ses blessures, elle décide de s’installer à Lisbonne, une ville que son ex petit-ami n’avait pas apprécier par le passé. Elle finit par apprendre qu’elle est enceinte alors qu’être mère n’était absolument pas une chose qu’elle concevait.

Tout au long de la première partie de ce roman, nous allons donc suivre le parcours de Teresa qui essaye de se reconstruire. La façon dont l’autrice aborde la chose (comme tout le roman d’ailleurs) est assez originale puisque c’est Teresa elle-même qui raconte son l’histoire à son ex-petit ami par écrit. Cela offre un schéma narratif que je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer souvent par le passé et j’ai d'ailleurs trouvé que celui-ci collé parfaitement au roman.

J’ai vraiment beaucoup aimé toute cette partie d’introspection, de remise en question de notre narratrice. Teresa est une personne auquel je me suis, tout de suite, attaché. Elle a ses qualités, mais également ses défauts. Cela la rend beaucoup plus humaine.

Puis le roman prend une autre direction quand Teresa reçoit un appel de sa tante. À la suite d’une histoire de futur héritage, Teresa va devoir prendre l’avion direction la Corse afin d’aller retrouver sa grand-mère, sa tante et son père. On peut clairement dire que cette nouvelle ne l’enchante pas vraiment, d’autant plus que son propre père semble avoir coupé les ponts avec sa famille.

Quand Teresa va arriver en Corse, elle est très loin de se douter de ce que le sort lui réserve… 

Si cette deuxième partie commence plutôt de manière classique, l’autrice décide d'immiscer un élément perturbateur dont j’étais très loin de me douter, faisant prendre au roman une tournure radicalement différente. D’une lecture contemporaine, on passe à quelque chose d’un peu plus corsé. Teresa va devoir lutter afin de survivre et surtout pour trouver toutes les réponses à ses questions.

Je peux clairement vous dire que cette lecture aura été une excellente surprise. En la commençant, je m’attendais certes à passer un bon moment, mais calme, agréable et sans prise de tête. Finalement, j’en ai obtenu bien plus. Je me suis senti totalement immergé dans l’intrigue désirant absolument connaître le fin de mot de l’histoire. J’ai adoré les virages radicaux que prenait Emma Piazza tout au long de son récit. J’ai trouvé que les révélations étaient très bien amenées ne me donnant pas l’impression de surenchère (chose dont j’ai toujours un peu peur avec un roman de ce genre). Tout arrive au bon moment et de manière à ce que notre lecture soit encore plus addictive. 

Mention spéciale pour le personnage de William qui aura également réussi à beaucoup me toucher. Je n’en dirais pas plus le concernant afin que vous puissiez le découvrir par vous-même, mais sachez que c’est une personne que j’ai aimé rencontrer.

Moi qui m’attendais à une lecture assez classique, je dois dire que ce roman aura réussi à véritablement me surprendre. Tout ça grâce principalement à la plume et au talent d’Emma Piazza pour gérer son intrigue d’une main de maître. Nous proposant, au passage, une histoire captivante (avec de nombreux twists), des personnages attachants et un schéma narratif peu conventionnel. Emma Piazza est une autrice que je compte bien suivre avec très grande attention.

Aucun commentaire