Pérismer, tome 1 : La reine des noctères
de Franck Dive

23 février 2019

Éditeur : Mnémos
Broché : 351 pages
Sortie : 17 novembre 2016
Prix : 17€90 
Où trouver Franck Dive : Facebook

Ils sont cinq. Cinq adolescents qui vivent depuis leur plus jeune âge dans un monastère isolé du monde extérieur. Par une nuit tragique, ils échappent de justesse à l'agression de ténébreuses créatures et, pour survivre, doivent se résoudre à l'exil.
Un long périple les attend, au cours duquel ils n'auront pas d'autre choix que d'apprendre à s'entraider et à dépasser leurs différences, car face à eux se dresse la Reine des noctères, un fléau qui les considère déjà comme ses pires ennemis.



Ce livre, j’en avais entendu parler un peu avant sa sortie et celui-ci m’avais tout de suite intéressé. Après un rendez-vous manqué avec l’auteur sur le salon des Halliennales en 2016, j’ai gardé ce titre en mémoire et j’ai eu le plaisir de me le procurer l’année suivante toujours sur le même salon. Vous le savez maintenant, je ne m’en suis jamais caché, mais ce genre littéraire, j’ai beaucoup de mal à l’apprivoiser et parfois, il suffit de peu de chose pour que je décroche.

Bon, il est vrai que depuis que je me l’étais procuré, j’ai commencé à voir quelques avis passer qui m’ont un peu fait peur. Ces avis n’étaient pas mauvais, mais ils disaient tous que pour de la Fantasy jeunesse, l’histoire n’était pas vraiment facile d’accès. Vous le savez maintenant, je ne m’en suis jamais caché, mais ce genre littéraire, j’ai beaucoup de mal à l’apprivoiser et parfois, il suffit de peu de chose pour que je décroche.

Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, mais je pense que ma lecture de ce premier tome est ce qu’on pourrait appeler un rendez-vous manqué. Dès le premier chapitre, j’ai compris que j’allais devoir m’accrocher pour ne pas me retrouver complètement perdu dans l’univers de Franck Dive. Malgré tout, très vite, j’ai rencontré quelques soucis.

La première chose que j’ai remarqué peu après avoir commencé ma lecture, c’est que l’auteur allait vraiment prendre son temps avant de réellement démarrer son intrigue. Je ne vais pas vous le cacher, j’ai trouvé la première moitié du roman vraiment très longue. C’est simple, j’avais vraiment la sensation de ne pas voir l’histoire avancer.

Le fait que l’auteur prenne autant de temps avant de démarrer son action aurait dû me permettre de m’attacher aux personnages, mais surtout aurait dû me permettre de les différencier. Malheureusement, ici non plus, ce ne fut pas le cas. Je pense, en effet, que le plus gros souci que j’ai eu pendant ma lecture de ce premier tome, c’est que tout au long de ces 350 pages, je ne suis jamais parvenu à savoir qui était qui ! Ce qui a fini par devenir gênant et frustrant à la longue. Je pense que cela vient des prénoms des personnages, mais pas que… Il aurait été préférable que je prenne des notes au début de ma lecture, chose que je n’ai pas fait et que je regrette amèrement. 

Tout au long de ces 350 pages, nous sommes face à une menace assez sérieuse qui nous fait comprendre qu’une guerre est proche. Je m’attendais donc à ce que cette trilogie voit cette menace évoluer. Ici aussi, j’ai été déstabilisé puisque cette fameuse menace trouve une fin dans ce premier tome. Cependant, on comprend très vite qu’une autre menace sous-jacente va très vite prendre de l’ampleur dans la suite des aventures de nos protagonistes. Je ne sais pas vraiment ou tout cela va nous mener et clairement, je ne sais pas si à l’heure actuelle, je ressens vraiment l’envie de lire la suite.

En ce qui concerne la plume de l’auteur, je dois dire qu’elle a réussi à me charmer. Je l’ai vraiment trouvé belle et recherché. Maintenant, je me suis à plusieurs reprises si un adolescent ne pourrait pas avoir quelques difficultés avec celle-ci.

J’espère vraiment avoir la chance de recroiser l’auteur sur un futur salon littéraire afin d’avoir une petite discussion avec lui. Je pense qu’il y a très certainement des éléments que je n’ai pas réussi à cerner au fur et à mesure de ma lecture et qui m’a finalement conduit vers un avis mitigé. Peut-être qu’en parler avec lui me donnera l’envie de donner une seconde chance à sa saga et me donnera également l’envie de m’acheter le deuxième tome.

Je vous rappelle que cet avis n’engage que moi. Beaucoup de lecteurs ont aimé ce premier tome de « Pérismer ». D’ailleurs, celui-ci possède une belle note sur Livraddict. Je vous encourage donc vivement à vous rendre sur la fiche du roman en cliquant sur ce lien.

Aucun commentaire