Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

8 août 2017

Phitanie, tome 1 : L'autre monde
de Tiphaine Croville

Éditeur : Rebelle
Broché : 263 pages 
Sortie : 15 décembre 2016 
Prix : 15€00 
Où trouver Tiphaine Croville : 


Définie par son rôle d'orpheline, Héloïne, 18 ans, rêve d'évasion. Lorsqu'elle se retrouve propulsée en Phitanie, elle découvre un nouveau monde où magie et animaux extraordinaires cohabitent. Elle fait la connaissance d'êtres exceptionnels qui deviendront le centre de son nouvel univers. En Phitanie, Héloïne trouve enfin l'opportunité d'être elle-même. Mais la liberté a un prix et elle devra affronter des épreuves que jamais elle n'aurait cru devoir surmonter.



Vous le savez maintenant, la fantasy et moi, nous avons beaucoup de mal à nous entendre. J’ai déjà essayé à plusieurs reprises d’amadouer ce genre littéraire et cela s’est quasiment toujours soldé par un échec cuisant. Pourtant, quand j’ai rencontré Tiphaine Croville sur le salon "Envie de livres", j’ai de suite eu envie de me procurer son roman. Il faut dire que j’avais eu l’occasion de le voir passer deux – trois fois sur le net et j’étais tombé irrémédiablement amoureux de la couverture. Après avoir eu la chance d’échanger un peu avec l’auteure, je me suis laissé tenter par le premier tome de sa trilogie.

J’aurais pu le laisser traîner un petit moment dans ma bibliothèque, mais le hasard a fait qu’il est arrivé au moment où j’avais envie de redonner une nouvelle chance à la fantasy. De ce fait, une semaine après ma rencontre avec l’auteure, je me suis lancé.

Bon, je vais être honnête avec vous, une fois de plus, j’ai éprouvé un peu de mal en commençant ce premier tome. L’auteure prend vraiment le temps d’installer son histoire, ses personnages et nous expliquer le monde dans lequel nous allons évoluer. De ce fait, j’ai ressenti quelques longueurs. Pourtant, je n’ai jamais ressenti l’envie d’abandonner un seul instant. De mon point de vue, je pense que Tiphaine Croville a parfaitement réussi à trouver le petit truc pour me donner l’envie de découvrir la suite.

Plus j’avançais dans ma lecture et plus j’étais captivé par celle-ci. Je pense que le fait que l’histoire débute dans notre monde a fait que cela a finalement facilité mon entrée dans cet univers. Je découvrais en même temps que notre personnage principal, Héloïne ce nouveau monde. Si j’ai une petite chose à reprocher à la lecture de ce premier tome (et croyez-moi, je ne pensais pas dire cela un jour), c’est parfois le manque de description afin de nous aider au mieux à nous représenter parfaitement Phitania. Je me dis que je n’aurai pas non plus été contre avoir deux – trois illustrations afin de m’immerger encore mieux dans cet environnement imaginaire.

L’un des grands points forts de ce premier tome reste à mes yeux sa panoplie de personnages auxquels je n’ai éprouvé aucun mal à m’attacher. Que ce soit Héloïne, mais également Artus et Emmeran, on peut dire qu’ils m’ont tous fait forte impression. Plus j’avançais dans l’histoire, plus j’apprenais à les connaître et plus je m’attachais à eux. Je les ai trouvés authentiques. Ils ne sont certes pas parfaits, ils ont leurs défauts, mais c’est justement ce qui m'a permis de m'attacher à eux aussi facilement.

En ce qui concerne la plume de Tiphaine, j’avoue qu’elle m’a séduite. Au début, j’ai eu un peu d’appréhension en découvrant que son histoire était écrite à la troisième personne du singulier. À deux – trois occasions, cela m’a un peu dérangé de par certaines tournures de phrases un peu étranges, mais globalement, je resterai sur une note très positive. Si j’ai rencontré quelques soucis parfois, ce n’est pas parce que c’est mal écrit, je tenais à le signaler, c’est juste que je n’ai pas l’habitude de lire des romans écrit à la troisième personne.

Au niveau de l’histoire, sans trop vous en révélé, je dois dire que j’ai été séduit. Héloïne arrive dans un nouveau monde. Elle doit donc apprendre à le connaître. Par la force des choses, elle va très vite devoir s’impliquer dans celui-ci. Même si elle coupe très vite, peut-être même trop vite, les ponts avec son ancienne vie, cela ne m’a pas vraiment dérangé. Le roman est court et l’auteure a tellement de belles choses à nous raconter que je ne suis pas contre l’idée que des éléments peu importants à l’intrigue soient parfois survolés. 

En bref : moi qui ne suis pas un fan de fantasy, ce premier tome de « Phitanie » m’a complètement séduit. J’ai pu grâce à l’écriture de Tiphaine Croville découvrir un nouveau monde et m’y évader. Même si le premier tome ne se termine pas sur un horrible cliffhanger, j’ai malgré tout très envie de me jeter très rapidement sur la suite des aventures d’Eloïne. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire