Mes derniers livres chroniqués :


Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

18 janvier 2017

Code 93
de Olivier Norek


Éditeur : Michel Lafon / Pocket
Poche : 294 pages  
Sortie : 18 Avril 2013
Prix : 7€40
Où trouver Olivier Norek : Facebook

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. 
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le " Code 93 " ? 
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...



Ça va faire un petit moment déjà que les copinautes semblent être en pâmoison devant le capitaine Coste. Cela avait tendance à me rendre curieux et j’avais très envie de découvrir ce qu’il en était réellement. Quand le tome 1 de cette trilogie intitulé « Code 93 » est sorti en poche, je n’ai pas hésité un seul instant.

Après avoir pris beaucoup de plaisir à lire « Côté Face » d’Anne Denier, j’avais envie de changer radicalement de genre. Mon choix s’est donc porté sur ce fameux « Code 93 ». Il faut dire que j’étais dans une phase ou j’avais envie de lire du policier – thriller.

En commençant ce roman, j’avoue, j’en attendais beaucoup. J’avais vu de telles louanges sur celui-ci que je ne voulais pas être déçu. De plus, Olivier Norek étant lui-même policier dans le 93, je m'attendais à découvrir des choses, à apprendre le fonctionnement de la police de ce département... ect

Mes attentes (je devrai plutôt dire mes exigences) ont largement été récompensées dès le premier chapitre. J’ai beaucoup aimé le fait d’évoluer dans un univers assez particulier. C’est froid, violent, parfois même assez sinistre. À mes yeux, l’auteur a parfaitement réussi à retranscrire l’ambiance qu’il doit vivre au quotidien. Et cela se ressent même dans son écriture que j’ai trouvé froide, tranchante, sans fioriture.

Cette lecture a été un véritable régal en ce qui me concerne. Je me suis passionné pour l’enquête (chose qui arrive très rarement) et j’ai fini par beaucoup apprécier le commissaire Coste que j’ai trouvé attachant (à sa manière). Je ne serai pas vous trouver d’adjectifs pour le qualifier. C’est un personnage atypique, distant, avec parfois un sale caractère, mais qui possède un grand cœur. Il a vécu un drame quelques années auparavant et cela le rend parfois un peu distant des autres.

En ce qui concerne l'enquête, je l'ai trouvé passionnante du début à la fin. On n’a pas de réels suspenses quant au commanditaire de ces meurtres tous plus horribles les uns des autres. Pourtant, l’auteur arrive à garder une certaine tension tout au long de son récit en nous faisant nous poser énormément de questions.

J’ai adoré suivre des morceaux d’histoires et les voir se réunir de façon surprenante. J’ai aussi beaucoup apprécié l’acte final dénué d’action, mais très fort en intensité.

L’autre fait marquant de ma lecture, c’est sans nul doute la fameuse révélation du fameux « Code 93 ». Je ne m’attendais vraiment pas à ça et cela m’a interpellé. L’auteur étant flic dans le 93, je n’arrêtai pas de me demander au cours de ma lecture s’il s’agissait d’une chose véridique ou d’un fait de fiction. Jusqu’à présent, je n’ai toujours pas eu ma réponse, même si je pense que ça doit plus pencher pour la deuxième option.

Et c’est ce fait qui est génial. L’auteur te balance des faits réels tout en alternant des faits fictifs et cela est tellement bien amené, maîtrisé, qu’au final, tu n’arrives malheureusement pas à délier le vrai du faux.

Je peux vous dire que j’ai tellement été emballé par l’histoire, par les personnages et par la plume de l’auteur que le livre n’a pas fait long feu. C’est un véritable page-turner et c’est avec grand regret que j’ai tourné la dernière page 48 heures après avoir commencé ce roman. Il ne fait aucun doute que je lirai la suite très vite, car j’ai très envie de retrouver le capitaine Coste dans une nouvelle enquête.

En bref : Une histoire captivante. Des personnages atypiques, mais attachants et humains. Une plume brute, très masculine, sans fioritures, mais addictive. Cette première enquête du commissaire Coste s’est révélée passionnante du début à la fin. Il me tarde d’ailleurs de lire très prochainement la suite de ses aventures…

4 commentaires:

  1. Salut monsieur plaisir de lecture... Juste pour répondre à votre question, à ce doute qui reste... Code 93, vrai ou pas ? Désolé, mais vrai, archi vrai... navrant, non ? :-) Belle journée ! Olivier Norek.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Olivier :)
      C'est certes navrant, mais surtout très flippant de savoir que ce fameux code existe réellement.
      Un grand merci d'être passé par ici, cela m'a fait très plaisir.
      On se donne rendez-vous très bientôt car je compte lire le tome 2 des aventures de Coste dès le mois prochain.
      En vous souhaitant une excellente journée.
      Benjamin...

      Supprimer
  2. OUIIIIIIIIIIIIII !!!

    Tu le sais, pour moi, Olivier Norek, ça a été LA découverte de mon année 2016 et un véritable coup de foudre littéraire.
    Je suis très contente que tu aies aimé ce premier tome et je te souhaite de tout autant t'éclater avec les 2 suivants !
    gros bisous Benji !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fanny ♥
      Je pense que c'est bien parti pour être MA révélation de 2017 ! J'ai vraiment adoré cette lecture que j'ai littéralement dévoré. Je compte même lire le tome 2 dès le mois prochain !
      Tu as vu ? Olivier Norek en personne est même venu déposer un petit commentaire !!!
      Gros bisous à toi aussi Fanny.
      Benji...

      Supprimer